Sortir à Auch

Aéroport Auch-Gers

 

Aéroport Auch-Gers : Prêt au décollage

Aéroport Auch-Gers

Fruit d’une collaboration exemplaire entre Grand Auch Agglomération, le Conseil général du Gers et la chambre de commerce, le projet aéroport Auch-Gers ne manque pas d’atouts pour s’inscrire dans le paysage aéronautique de Midi-Pyrénées.

Depuis sa création en 2010, le syndicat mixte de gestion de l’aéroport Auch-Gers – rassemblant Grand Auch Agglomération, le Conseil général du Gers et la Chambre de Commerce et d’Industrie – a investi plus de 3 millions d’euros pour la qualification de la plateforme auscitaine.

Vols de moyen-courriers

La piste, totalement rénovée, mesure désormais 1900 mètres de long pour 30 de large et elle est dotée de deux parkings pouvant recevoir une quinzaine d’appareils. L’aéroport Auch-Gers, c’est aussi un service AFIS (système d’information de vol) et une station d’avitaillement, très performants. Sans oublier la présence sur le site d’une station départementale de Météo-France qui mesure le plafond des nuages pour les pilotes.

Autant d’atouts qui permettent à l’aéroport Auch-Gers d’accueillir des moyen-courriers pour des vols de mise en place – il n’est bien sûr pas question de vols charter sur Auch. C’est ainsi qu’en décembre dernier, un A320 nouvelle génération a fendu le ciel auscitain pour des simulations de « posé-décollé ».

 

Sécurité renforcée

L’aéroport Auch-Gers, site de 60 hectares entièrement grillagé, offre des conditions optimales pour recevoir ce type d’appareil, aussi en termes de sécurité.
Le balisage doté de plusieurs brillances – le plus récent en Midi-Pyrénées – propose un système de guidage depuis l’avion, qui peut ainsi se poser de nuit. L’aéroport auscitain innove aussi en matière de GNSS, une nouvelle procédure qui offre la possibilité aux pilotes d’atterrir en suivant le chemin indiqué par leur « GPS ». Par ailleurs, le syndicat mixte a fait l’acquisition d’un camion incendie. Avec son canon tourelle et ses 2500 litres de liquide embarqués, ce véhicule est prêt à intervenir à grande vitesse, puisqu’il est capable d’atteindre n’importe quel endroit de la piste en moins de trois minutes.

La sécurité est donc au cœur du projet de développement partagé de l’aéroport Auch-Gers, désormais capable de recevoir tous types d’aéronefs, de l’avion d’aéroclub au moyen-courrier en passant par l’aviation d’affaires. Une plateforme auscitaine qui, après avoir connu une hausse des mouvements de 10% l’an dernier, est plus que jamais prête à prendre son envol pour s’inscrire dans le paysage aéronautique régional !

 

Pour les entreprises

Le 2ème axe de développement de l’aéroport Auch-Gers réside dans l’offre d’immobilier pour des entreprises industrielles - comme JCB Aéro - et de services (école de pilotage, future école de pompiers d’aérodromes), dans le cadre de l’expansion de la filière aéronautique gersoise. L’aéroport propose d’ores et déjà une zone de 10 ha le long de la RN21, depuis laquelle la desserte sera améliorée, 46 000 m2 de parcelles (dont une partie est en cours de viabilisation) avec accès direct à la piste et un potentiel de 27 000 m2 de bâtiments.